Le courrier des entreprises

Auvergne-Rhône- alpes : La création d’un Campus régional aéronautique est actée

L’assemblée plénière des 17 et 18 octobre a permis aux élus d’acter la création d’un futur Campus régional de la filière aéronautique et spatiale sur la base militaire d’Ambérieu-en-Bugey, afin de fédérer l’ensemble des initiatives en matière d’attractivité des métiers et des formations en Auvergne-Rhône-Alpes.

Filière d’excellence en Auvergne-Rhône-Alpes, qui compte 550 entreprises représentant 30000 emplois directs pour un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros, l’aéronautique est un secteur dans lequel les entreprises font régulièrement part de besoins en recrutement spécifiques et croissants. Un projet de recrutement sur deux est jugé difficile par les industriels, « en raison de la pénurie de candidats mais aussi en raison du manque d’adéquation entre les compétences acquises en formation et les besoins techniques très précis des entreprises », a-t-il été rappelé. Le besoin en main-d’œuvre de la filière sur l’ensemble du territoire régional est estimé à 1500 postes par an, à 97 % en CDI.

Après avoir pris le pouls auprès d’une centaine d’acteurs de la filière pour mieux cerner leurs attentes, la Région a souhaité, en complémentarité avec le Campus aéronautique basé à Aulnat dans le Puy-de-Dôme, acté la création d’un Campus régional aéronautique à Ambérieu-en-Bugey dans l’Ain. Des négociations sont actuellement en cours avec le ministère des Armées pour pouvoir installer ce campus sur le site de la base militaire.

Demande en main-d’œuvre et savoir-faire

« Cette création répond à une volonté de mettre en place des formations dédiées aux métiers de l’aéronautique répondant à des besoins précis des entreprises », a indiqué Stéphanie Pernod Beaudon, vice-présidente de la Région déléguée à la formation professionnelle, à l’apprentissage et aux sports, à l’heure de présenter ce rapport. La majorité de ces formations concerne des domaines périphériques, transverses : soudage, montage, contrôle, maintenance…

Ces formations existent déjà pour la plupart, mais l’enjeu du projet est d’initier une démarche de labellisation des formations existantes et de créer un lieu fédérateur. Cette création de campus permettra ainsi, avant tout, de rassembler les initiatives et formations hors les murs existantes, de favoriser les partenariats avec les acteurs clés de la filière, et de construire un lieu d’attractivité et des formations d’excellence pour la filière aéronautique et spatiale, en complémentarité avec l’existant.

Source :

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
Agence MINTAKA : https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives