Le courrier des entreprises

16 000 places et 30 millions d’euros. Découvrez l’extension du Stade Gabriel-Montpied !

Clermont Métropole dévoile le lauréat de l’extension du stade Gabriel-Montpied : le cabinet Atelier Ferret Architecture accompagné des Clermontois Carles Hebras Maitrias Architectes.
Seule la phase 1 a été votée pour l’instant par les élus métropolitains.

Basé à Paris, Bordeaux et Lille et fort d’une expérience dans la conception d’équipements sportifs, l’Atelier Ferret Architecture a déjà réalisé la restructuration du stade Bollaert-Delelis de Lens, le stade de Beaublanc à Limoge ou encore le stade Pierre Mauroy à lille.

Pierre Ferret a obtenu le Grand Prix de Rome en 1975.

Projet d’extension du stade Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand

Pierre Ferret est non seulement un architecte de référence pour la conception et la construction d’équipements sportifs et de stades, mais également un expert sur des sujets spécialisés. Il est, par exemple,  l’inventeur du concept des centres nationaux spécialisés comme le Centre national de football de Clairefontaine.
Il a participé à l’élaboration du dossier de candidature de la France pour la coupe du monde 1998, celle de la Corée et du Japon en 2002, celle de l’Egypte en 2010.

Voir la vidéo :

L’objectif est de doter le territoire d’un stade de 30 000 places à terme, équipement sportif faisant défaut sur le territoire pour accompagner le développement des clubs de football et de rugby et accueillir des événements sportifs internationaux

L’extension du Stade Gabriel-Montpied s’insère dans une dynamique urbaine plus large à l’échelle de l’ensemble du secteur du nord de la Métropole. Il se caractérise par différents projets, urbains (Champratel, les Vergnes), d’accessibilité et d’équipements publics.

Projet d’extension du stade Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand

23 millions d’euros pour la réalisation de travaux.

En mai 2018, Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métropole, avait estimé l’enveloppe nécessaire pour la réalisation de la phase 1 à hauteur de 34 millions d’euros.
« L’idée serait d’abord de construire une tribune de 6000 places d’ici 2022 avec d’autres infrastructures comme un parvis ou des salles de réunion, précise Olivier Bianchi, président de Clermont Métropole. Cette première phase de développement coûterait environ 34 millions d’euros».

Les chiffres officiels disponibles sont un peu plus modestes avec 2 160 000 € HT pour les frais de concours et d’études, 3 811 250 € HT en 2021 pour le lancement des marchés de travaux et enfin, entre 2022 et 2024, une enveloppe de 23 885 000 € HT nécessaire pour la réalisation de travaux.

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
Agence MINTAKA : https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives